lundi 22 décembre 2014

Définition de l'autorisation de conduite





Le conducteur d’un chariot élévateur doit être titulaire d’une autorisation de conduite délivrée par le chef d’établissement du site d’utilisation de l’engin (articles R.4323-55 à 57 du Code du travail).

Cette autorisation de conduite sera délivrée au vu des résultats des examens et contrôles suivants, organisés par l’employeur:

·        aptitude médicale délivrée par le médecin du travail (vérification de l’aptitude médicale) ,

·        contrôle des connaissances et savoir-faire de l’opérateur pour la conduite en sécurité de l’équipement de travail,

·        connaissance des lieux et instructions à respecter sur le ou les sites d’utilisation.



Attention, ne pas confondre Autorisation de conduite avec CACES (Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité).



Le CACES est la référence en matière de formation, qui permet le contrôle des connaissances et savoir-faire de l’opérateur pour la conduite en sécurité de l’équipement de travail, suivant la recommandation R389 de la CNAM (Caisse Nationale d'Assurance Maladie).



Vous pouvez télécharger un exemple d’autorisation de conduite ici .